Objectifs du salon


Nous sommes tous concernés et nous avons tous envie d’en savoir plus, mais nous n’avons pas le même niveau d’information. Nous proposons donc aux familles et aux jeunes quatre jours pendant lesquels acteurs et spécialistes se mobilisent pour les accompagner et répondre à leurs questions.

Pour faire le point sur vos interrogations, et au-delà des sondages déjà existants sur "les Français et le développement durable", nous avons réalisé un micro-trottoir*. Notre Salon s’attache à apporter des éléments de réponses claires et simples à toutes ces préoccupations, ces doutes, ces questionnements, cette soif de savoir du grand public, qui ressortent de ces sondages** et de cette enquête.

Voici un extrait des réponses de ce micro-trottoir:

1. Votre compréhension du mot développement durable


Olivier, 34 ans : « Oui bien sur! Télévision, publicités, radio, et ma fille de 6 ans qui en entend parler à l'école ».


- Pourriez vous définir ce qu'est le développement durable ?
Brice, 18 ans : « C’est l’écologie, une nature plus verte ».
Evelyne,  58 ans : « Je pense aux mots écologie, bio, énergie, recyclage ».


Presque toutes les personnes interrogées ont déjà entendu parler de développement durable.
S’il n’a pas la même définition pour tout le monde, une tendance forte ressort néanmoins : le développement durable est principalement associé à l’environnement et à l’écologie, et beaucoup moins au développement économique, à la solidarité et à l’action sociale.

2. Votre envie d’agir


Camille, 29 ans : « Oui, à condition que tout le monde s’y mette ! »
Jeremy, 16 ans : « Oui, mais si personne ne le fait, je ne vois pas pourquoi je le ferais. »


- Pensez-vous faire dans votre quotidien des gestes en accord avec le développement durable ?
Jean-Luc, 54 ans : « Oui, je fais le tri sélectif, je mange des fruits de saison et je fais des économies d’énergies et d’eau (je coupe l’eau quand je me brosse les dents). »


Pour la majorité des Français, la mobilisation est nécessaire et les réponses ci-dessus montrent qu’il existe une volonté affirmée d’agir.
Cependant, à ce stade, plusieurs questions se posent : Puis-je agir seul ? Quels en seront les effets réels ? Quelle est l’urgence ?

3. Votre niveau de connaissances et d’informations sur le développement durable


Meidhi 14 ans : « Qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ? Qui s’en occupe ? » 
Enguerrand,  22 ans : « Si chacun agit seulement individuellement, y aura-t-il vraiment un impact pour la planète ? »
Elisabeth,  54 ans : « Savoir quelles actions concrètes nous pourrions faire chaque jour, car nous avons l’impression que ce que nous faisons pour l’instant n’est qu’une goutte d’eau. Nous souhaiterions pouvoir faire le tri entre les actions réellement utiles et celles qui sont juste un effet de mode. »

- Voudriez-vous en savoir plus sur le développement durable ? Comment ? Que voulez-vous apprendre ?
Brice,  18 ans : « Je me sens mal informé, l’information n’est pas assez claire. Je pense qu’il serait judicieux de faire des interventions dans les lycées, cela serait plus pédagogique. Je me pose des questions sur ce qu'il faudrait faire pour faire bouger les choses. »
Olivier,  34 ans : « Oui, j’aimerais apprendre de façon ludique, avec des mises en pratique et des ateliers.»
Bernard,  60 ans : « Il faudrait que les actions à mener soient présentées de façon très claire, que cela nous semble accessible, que cela nous touche dans notre quotidien. »

Le sentiment d’être mal informé persiste. Les Français ont envie d’en savoir plus et de mieux comprendre. Ils sont à la recherche d’actions concrètes et cohérentes.
Notre Salon est l'occasion pour chacun de compléter et d’actualiser ses connaissances.

Ce micro-trottoir, en complément des résultats de récents sondages sur la question « les Français et le développement durable » dresse donc le constat suivant :

  • Vous ne savez pourtant pas vraiment comment le définir. Pour vous, le développement durable c’est principalement l’environnement et à l’écologie ; 
  •  Vous regrettez un manque d’informations simples, claires et transparentes ;
  • Vous avez envie d’agir et de « faire bouger les choses », mais vous vous posez souvent la question « est-ce que cela sert à quelque chose si je suis seul à agir ?



    Planète Mode d'Emploi :

    • Vous offre un lieu de démonstration et de rencontres autour des actions qui existent aujourd’hui, et des solutions à venir ;
    • Vous informe, vous explique et vous fait participer grâce à la présence d’intervenants captivants et à travers un contenu riche :
      - 30 conférences et débats ;
      - 30 tables-rondes : une Agora Mode d’Emploi pour tout savoir sur les OGM, la solidarité, le Grenelle Environnement, etc… et une Agora Métiers et Formations pour vous aider à vous orienter ou vous réorienter ; 
      - Six espaces thématiques avec des animations ludiques et interactives pour mieux comprendre le cycle des déchets, l’eau, le changement climatique, l’agriculture, les énergies et le rôle des habitants de la planète ;
      - Des projections de films et des rencontres avec les équipes du tournage ; 
      - Des témoignages de personnalités engagées qui souhaitent partager avec vous une expérience forte ;
      - Des rencontres improbables entre une personne qui exerce un métier de la nature et un écrivain.


    Quel que soit votre âge, la visite sera passionnante. Notre objectif est de vous donner les clés de compréhension de façon à ce que chacun d’entre nous devienne un acteur du futur de la Terre.



    ** Sondages consultés :
    - Sondage Ipsos pour la région Rhône-Alpes dans le cadre des Cinquièmes assises nationales du développement durable à Lyon du 19 au 21 janvier 2009 , Les Français et le développement durable
    - Sondage Aegis Media Expert, Les Français et le développement durable, un nouveau palier à franchir, publié le 01/04/08
    - Sondage LH2 pour le Comité 21, Les Français et le développement durable : entre désir d’y croire et volonté de faire, publié le 01/04/09